The Language Nook – Le coin langues

astuce traduction EN > FR – noms au pluriel en anglais mais singulier en français

Traduction d’un nom pluriel en anglais par un nom singulier en français

par | 26 Mar 2017 | Point traduction

 

Lors de la traduction d’un texte de l’anglais vers le français, il n’est pas rare de rencontrer des exemples de noms au pluriel comme dans ces trois exemples glanés sur le net :

  • Helping people improve their lives
  • The most popular way people hold their phones
  • Doctors shouldn’t wear their white coats in public

Attention ! Il s’agit de ne pas traduire ces noms au pluriel their lives, their phones, their white coats en conservant le pluriel en français !

En effet, lorsqu’il n’y a qu’un objet possédé par chaque possesseur, en français, il est d’usage de mettre le nom au singulier.

Ainsi, la traduction en français des phrases citées en exemple donnerait :

  • Aider les gens à améliorer leur vie → une vie par personne
  • La façon dont la plupart des gens tiennent leur téléphone  un téléphone par utilisateur
  • Les médecins ne devraient pas porter leur blouse blanche en public → une blouse blanche par médecin

Et voilà ! C’était un rappel simple et rapide pour éviter de tomber dans le piège : souvenez-vous que tous les noms au pluriel en anglais ne se traduisent pas toujours par un pluriel en français : parfois, vous devrez penser à mettre le nom au singulier. 🙂

Vous pouvez aussi suivre ce lien pour en savoir plus sur l’usage en français de leur et leurs, bien comprendre quelle orthographe choisir (avec ou sans s).

 

Recevez un e-mail dès qu'un nouvel article est publié. C'est gratuit !
*champs obligatoires

You may also like…

4 Commentaires

  1. Mona

    Je suis ravie de m’être abonnée à vos articles : j’y trouve l’assurance de connaissances précises et des renseignements de grande valeur pour les apprenants (et pour ceux qui y trouvent des confirmations).
    Le tout dans un français qui n’écorche pas la langue !
    210902

    Réponse
    • Yolaine Bodin

      Bienvenue dans Le Coin Langues Mona. Bien entendu, votre commentaire me réjouit ! Merci pour celui-ci et merci de vous être abonnée. J’espère que l’ensemble de mes articles continuera de vous intéresser. Je ne publie pas aussi souvent que je le souhaiterais car je dois donner priorité à mes traductions et mes cours de français et d’anglais, mais j’avoue que j’ai toujours plaisir à venir enrichir mon blog et que c’est une joie de savoir que des lecteurs et lectrices y trouvent des réponses. 🙂

      Réponse
  2. Mona

    Heureuse d’apprendre que vous faites de la traduction!
    Sans connaître aucune langue (savoir aligner quelques mots n’est pas connaître une langue!) je suis toujours intéressée par le travail des traducteurs que je considère comme une deuxième création artistique.
    On trouve de bons traducteurs et …d’autres, pour qui la langue française ne semble parfois mériter que des approximations tirées d’anglicismes, par exemple.
    Excited/excité m’agace considérablement quand il s’agit d’évoquer l’enthousiasme !

    Je pense toujours au personnage principal du roman de Rabih Alameddine « Des vies de papier ». La traduction d’un roman ou de tout autre ouvrage doit être un travail passionnant de longue haleine necessitant des moments de réflexion sur le meilleur moyen de transmettre les mots d’un auteur ou encore les sentiments d’un personnage en fonction de sa culture ou de ses convictions ou croyances…

    Merci en tout cas de nous permettre d’accéder à plus de connaissances !
    210903

    Réponse
    • Yolaine Bodin

      Merci encore Mona. J’ajoute de ce pas le roman de Rabih Alameddine à ma déjà longue liste de livres à lire ! Si la traduction vous passionne, avez-vous lu Dire presque la même chose d’Umberto Eco ? Je pense qu’il vous intéresserait.
      J’avoue que excited/excité me prend également à rebrousse poil… Mais cette traduction est souvent due au fait que le traducteur a trop vite cédé à la tentation d’utiliser une formule miroir aussi bien dans le vocabulaire choisi que dans la construction de la phrase. Quelquefois, il est inévitable de trouver une formule aussi courte (pour les sous-titrages par exemple, ou pour des questions de limitation d’espace dans l’agencement d’une page ), mais dans ce cas, je préfère impatient(e) à excité. C’est très souvent le mot que l’on utilise instinctivement en français dans des contextes où un anglophone dit « excited ». 🙂
      Quant à moi, même s’il m’est arrivé de traduire quelques pages d’un livre publié chez Actes Sud, je ne traduis pas de livres car je suis traductrice technique et généraliste. Si vous allez sur le menu en haut de la page de mon site, vous verrez une tabulation intitulée « Traductions » 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This