The Language Nook – Le coin langues

avoir à faire et avoir affaire - Illustration - Yolaine Bodin

Question d’orthographe : avoir affaire ou à faire ?

par | 29 Sep 2021 | Langue française

Le choix entre écrire avoir à faire et avoir affaire n’est pas forcément évident pour tous. Ce sont deux formules de sens différent qui prêtent souvent à confusion et qui donnent des doutes sur la bonne orthographe, d’autant plus qu’oralement, on n’entend absolument aucune différence. Il faut donc se poser la question du sens.

Avoir affaire

 

Avoir affaire à quelqu’un or quelque chose signifie être en rapport avec quelqu’un ou quelque chose, en présence de quelqu’un ou quelque chose, souvent (mais pas toujours !) avec une idée de face à face ou de confrontation. Ainsi, c’est une formule courante lorsqu’on veut proférer une menace.  En voici un exemple :

  • Si tu recommences, tu auras affaire à moi ! 

Voici quelques exemple utilisant avoir affaire à :

  • J’ai toujours eu affaire au même conseiller financier.
  • S’ils font ça, ils auront affaire à la police.
  • Il ne sait pas à qui il a affaire !
  • Quand elle l’a vu, elle a tout de suite compris qu’elle avait affaire à quelqu’un de malhonnête.
  • Nous avons affaire à une situation très compliquée.

 

À noter : le plus souvent, avoir affaire est suivi de la préposition à. On dit avoir affaire à quelqu’un ou quelque chose. Toutefois, il est possible aussi de dire avoir affaire avec ; dans ce cas, le sens est légèrement différent car avoir affaire avec sous-entend généralement une idée de réciprocité :

  • Les employés ont eu affaire avec la direction pour discuter des nouveaux horaires de travail.
  • Vous avez déjà eu affaire avec la justice, n’est-ce pas ?

Avoir à faire

 

Avoir à faire quelque chose signifie que quelque chose doit être fait, accompli, réalisé. Cette formule exprime une forme d’obligation. C’est l’orthographe à adopter quand on peut remplacer faire par refaire, accomplir, réaliser, finir. Dans les exemples qui suivent, on pourrait écrire l’un de ces verbes (refaire, finir, accomplir, réaliser) à la place de faire sans que la phrase ne devienne bancale :

  • Je viendrai te voir demain, tu as trop à faire aujourd’hui. (J’ai trop à accomplir aujourd’hui)
  • On a tant de choses à faire, on ne sait pas par où commencer. (On a tant de choses à réaliser)
  • Elle a du travail à faire. (Elle a du travail à refaire.)
  • Qu’est-ce que vous avez à faire avant la réunion ? (Qu’est-ce que vous avez à finir avant la réunion ?)
  • Il a le ménage, le repassage et les courses à faire. (Il a le ménage, le repassage et les courses à refaire)
  • J’ai à faire → Ici, quelque chose, par exemple un travail, est sous-entendu: j’ai quelque chose à faire, j’ai un travail à faire (J’ai quelque chose à finir)

Memo

avoir affaire avoir à faire
toujours suivi de à (ou avec) exprime une obligation

Et voilà ! Vous savez maintenant choisir la bonne orthographe entre avoir affaire et avoir à faire. Félicitations ! 🙂

C’est le moment de vous entraîner. Essayez ce petit exercice et partagez votre résultat dans les commentaires au bas de cette page.

 

 

Recevez un e-mail dès qu'un nouvel article est publié. C'est gratuit !
*champs obligatoires

You may also like…

Question d’orthographe : quoique ou quoi que

Question d’orthographe : quoique ou quoi que

L’orthographe française est un casse-tête pour beaucoup, et pas seulement pour ceux dont le français n’est pas la langue maternelle ! La différence entre quoique en un seul mot et quoi que en deux mots est une question que…

4 Commentaires

  1. Mona

    Je viens de lire votre article relatif à la différence de sens entre « à faire » et affaire » ; le quiz est à mon sens très intéressant pour les apprenants.
    Je dirais même qu’il devrait l’être pour de très nombreux Français !

    J’ai un correspondant américain qui a si bien appris le français qu’il en est à reconnaître les anacoluthes dans les phrases trop rapidement écrites par certains journalistes. (Et suis ravie d’y être pour quelque chose ! Je lui ai aussi enseigné le zeugme!)

    Je lui ai souvent envoyé des liens  des articles du Figaro parlant « français » . Je lui conseille immédiatement votre blog pour la langue de Molière!
    Et je reste fidèle à votre blog génial pour celle de Shakespeare !

    MR
    211015

    Réponse
    • Yolaine Bodin

      Mona, quel plaisir de lire vos commentaires !
      Je suis très contente que vous trouviez intéressant l’exercice pour s’entraîner à choisir la bonne orthographe entre à faire et affaire.
      Votre correspondant américain a bien de la chance d’avoir pu grâce à vous apprendre à reconnaître les anacoluthes et les zeugmes. Merci de lui avoir conseillé le Coin Langues pour le français, et merci aussi de suivre pour vous les pages du blog concernant la langue anglaise.
      Merci encore Mona 🙂

      Réponse
      • Mona

        Et je viens de suggérer à une dame qui me demande souvent de lui indiquer les fautes qu’elle commet de s’abonner à votre blog !
        Elle était juste un.peu perdue pour le faire… je lui ai passé le lien de votre blog et j’espère qu’elle va s’en tirer ainsi !
        211015

        Réponse
        • Yolaine Bodin

          Formidable ! Merci à vous ! J’espère en effet que les articles dédiés à l’orthographe l’aideront à gagner en assurance ou lui permettront d’y trouver des clés.

          Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This