The Language Nook – Le coin langues

commencer ou débuter : quelle est la différence ?

Commencer et débuter : quelle différence ?

par | 5 Jan 2017 | Langue française

 

Et voilà, la nouvelle année vient de commencer ! En France, le mois de janvier est le mois pendant lequel les gens vous adressent les vœux de bonne année et vous pouvez entendre les français vous demander :

Avez-vous bien commencé l’année ?
Mais vous n’entendrez pas : Avez-vous bien débuté l’année ?

En revanche, vous entendrez indifféremment :
L’année a bien débuté et
L’année a bien commencé.

Alors, quelle est donc la différence entre commencer et débuter ?

Le Grand Robert de la langue française donne les définitions pour commencer :
« faire la première partie de quelque chose, donner un commencement à quelque chose, être au commencement de quelque chose »
et pour débuter :
« jouer le premier coup (dans un jeu), faire ses premiers essais, commencer à faire ses premiers pas dans une carrière ou une activité, commencer ».


Ces définitions montrent bien la similarité entre ces deux verbes. Pourtant, ils ne sont pas interchangeables et ce, principalement parce qu’ils ne s’utilisent pas avec la même construction de phrase.

Pour simplifier, souvenez-vous que commencer est plus souvent utilisé que débuter et il y a une bonne raison à cela :
commencer est un verbe transitif et intransitif alors que débuter n’est jamais transitif.  


Autrement dit, on peut (mais ce n’est pas une obligation) utiliser commencer avec un complément d’objet direct (COD), mais ce n’est pas le cas du verbe débuter.
Dites-vous que vous pouvez commencer quelque chose mais que vous ne pouvez pas débuter quelque chose.
Vous pouvez utiliser débuter avec un autre type de complément (indirect ou circonstanciel par exemple).

Regardez ces exemples :

  • L’année a bien commencé / débuté : les deux sont possibles parce qu’il n’y a pas de COD.
  • Nous avons bien commencé l’année : on ne peut pas utiliser débuter ici à cause du COD : Nous avons bien commencé quoi ? → l’année, l’année est COD.

 

 

Voici d’autres exemples. Observez la différence entre les différentes constructions de phrases et les exemples où commencer et débuter sont tous deux possibles, et les exemples où débuter ne peut pas être utilisé parce qu’il y a un complément d’objet direct : 

  • En France, l’année scolaire commence / débute en septembre.
  • La réunion a commencé / débuté par un tour de table pour se présenter.
  • Nous commençons tous nos repas par une entrée.
  • Il a commencé ses études l’année dernière.

 

Et voilà ! Vous comprenez maintenant la différence en français entre les verbes commencer et débuter, félicitations ! 😉

 

Et pour mieux comprendre quelle préposition utiliser après commencer (à, de ou par), vous pouvez aussi lire cet autre article du Coin Langues.

 

Recevez un e-mail dès qu'un nouvel article est publié. C'est gratuit !
*champs obligatoires

You may also like…

Question d’orthographe : quoique ou quoi que

Question d’orthographe : quoique ou quoi que

L’orthographe française est un casse-tête pour beaucoup, et pas seulement pour ceux dont le français n’est pas la langue maternelle ! La différence entre quoique en un seul mot et quoi que en deux mots est une question que…

2 Commentaires

  1. Prof. de Français

    Bonsoir,

    Je ne suis pas vraiment d’accord, dans tous vos exemples on peut utiliser “débuter”, par contre nous ne pouvons pas dire “ça débute à bien faire !” mais “ça commence à bien faire ! Débuter ne prend pas non plus le préfixe “re”.

    Réponse
    • Yolaine

      Bonjour et bienvenue dans le Coin langues ! Merci beaucoup pour votre commentaire.
      En effet, commencer et débuter ne sont certainement pas interchangeables dans l’expression « Ça commence à bien faire ! », précisément parce qu’il s’agit d’une expression idiomatique.
      Par contre le verbe débuter est un verbe intransitif, et si dans le langage familier il est parfois utilisé comme un verbe transitif, cet emploi est considéré soit vieilli, soit incorrect. La consultation croisée d’ouvrages de référence tels que le Grand Robert, Les dicos d’or de Bernard Pivot et autres ouvrages spécialisés dans l’amélioration de l’expression ou les difficultés de la langue française convergent dans ce sens.
      Merci également de rappeler qu’on ne peut ajouter le préfixe re- devant débuter alors qu’on peut dire recommencer. C’est important de le préciser et je suis ravie que vous ayez mis le doigt sur ce point ! Merci encore pour votre contribution 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This