The Language Nook – Le coin langues

Gens: un nom très spécial au double genre

Gens : un nom d’un double genre…

par | 28 Juil 2016 | Langue française

 

Les gens : ils parlent, on en parle, ils nous entourent, ils sont tous les autres et nous en sommes.

Dans cet article, vous allez percer le secret de ce mot bien particulier.

Les gens : qu’ont-ils donc de si spécial ?

Gens est un mot hermaphrodite. C’est un nom, toujours pluriel, parfois féminin et parfois masculin.

Gens est toujours pluriel et on l’utilise pour parler d’un nombre indéterminé de personnes. Au singulier donc, on dit « une personne ».

Vous avez appris qu’en français, tous les noms sont soit féminins soit masculins. C’est vrai, mais la particularité du mot gens vient du fait qu’il varie en genre et peut donc être aussi bien féminin que masculin.

En général, et dans la plupart des cas, c’est un nom masculin :

  • Les gens sont amusants.
  • Tous les gens sont partis. Ils reviendront.
  • Il y a des gens assis sur un banc.

Pourtant, lorsque le mot gens est immédiatement précédé d’un adjectif dont la forme au féminin est différente de la forme au masculin, l’adjectif ou les adjectifs qui sont placés devant le nom gens s’accordent au féminin :

  • Ce sont de bonnes gens.
  • Ce sont de vieilles gens
  • Ce sont de bonnes vieilles gens.
  • Toutes les vieilles gens du village sont ici.

 

Attention ! Ce sont uniquement les adjectifs placés devant gens qui prennent le féminin. Tous ceux qui viennent derrière le nom gens doivent rester au masculin :

  • Toutes ces bonnes gens sont vraiment élégants.
  • Ces petites gens sont bons et courageux.

 

Attention encore ! Si vous inversez votre construction de phrase, la partie de votre phrase qui aurait dû être derrière gens mais que vous décidez de mettre devant pour une question de style, restera au masculin :

  • Ils sont vraiment élégants, toutes ces bonnes gens.
  • Ils sont bons et courageux, ces petites gens.

 

Attention toujours ! Si l’adjectif placé immédiatement devant gens a la même forme au féminin et au masculin, on utilise le masculin :

  • Tous ces braves gens sont vraiment passionnés.

 

Attention encore et toujours ! Si le mot gens est suivi de du, de ou d’, même avec des adjectifs dont le féminin est différent du masculin placés juste devant gens, on utilise le masculin :

  • Tous ces surprenants gens du monde.
  • Tous ces trop polis gens de loi.
  • Tous ces passionnants gens d’esprit

Pour résumer, on accorde au féminin uniquement les adjectifs qui se trouvent immédiatement devant le mot gens, à condition toutefois que la forme au féminin des adjectifs en question soit différente de sa forme au masculin.

Que se passe-t-il s’il y a plusieurs adjectifs, certains dont la forme est identique au masculin et au féminin, et d’autres dont la forme est différente ?
Dans ce cas, tous les adjectifs s’accordent comme l’adjectif qui se trouve immédiatement devant le nom gens :

  • Toutes ces souriantes, aimables, et courageuses gens sont un exemple à suivre. → L’adjectif immédiatement devant gens est courageuse : le féminin est différent du masculin, tous les adjectifs sont au féminin
  • Tous ces courageux, souriants et aimables gens sont un exemple à suivre. → L’adjectif immédiatement devant gens est aimable : le féminin et le masculin ont la même forme, tous les adjectifs sont au masculin

 

Et voilà ! Vous avez percé le secret du double genre des gens, félicitations !  🙂

 

Recevez un e-mail dès qu'un nouvel article est publié. C'est gratuit !
*champs obligatoires

You may also like…

Question d’orthographe : quoique ou quoi que

Question d’orthographe : quoique ou quoi que

L’orthographe française est un casse-tête pour beaucoup, et pas seulement pour ceux dont le français n’est pas la langue maternelle ! La différence entre quoique en un seul mot et quoi que en deux mots est une question que…

8 Commentaires

    • Yolaine

      Oui Christine, merci de le rappeler !
      L’orthographe toutefois est « gent ». Gens est à l’origine le pluriel de gent, nom féminin ; d’ailleurs gens était utilisé au féminin jusqu’au XVIIIe Siècle, d’où les traces actuelles du féminin je suppose, dans les cas que j’ai énoncés dans l’article.
      Gente (féminin de gent), est un adjectif ancien qui a donné le mot gentil. On trouve parfois dans la littérature l’expression « gente dame », ce qui signifie que la dame en question est gracieuse. 🙂

      Réponse
    • Christine Bryant

      Ah je viens d’apprendre quelque chose. Super ton blog. Il me semble que j’ai utilisé « gente » au scrabble et les autres n’y ont vu que du feu 🙂

      Réponse
      • Yolaine

        Gente, au Scrabble, c’est bon puisque c’est un adjectif ! 😉
        Merci pour ton gentil commentaire, je suis vraiment ravie que le Coin langues te plaise. 🙂

        Réponse
  1. Marie

    Ouille ouille que c’est compliqué ! Comment la gent étrangère peut s’y retrouver ?! J’ai fait plein de découvertes en lisant cette leçon mais c’est à en perdre son latin….peut-être responsable de ces particularités ? Y a-t-il une explication à ce féminin placé avant ou bien est-ce juste un usage ?
    A bientôt Yolaine

    Réponse
    • Yolaine

      Merci Marie. La place de l’adjectif dans la phrase, en français, suit un certain nombre de règles et l’explication claire et complète mérite tout un ensemble de cours. Ceux pour qui le français est la langue maternelle ne s’en rendent pas compte, mais c’est en effet assez complexe pour ceux dont le français est une langue étrangère.
      Ainsi, par exemple, on dit « une petite maison » (adjectif devant le nom), mais « un abonnement mensuel » (adjectif après le nom).
      Ce que je peux dire ici en deux mots, c’est que le plus souvent, la position de l’adjectif provient de l’ancien français.
      Si un latiniste lit ces quelques lignes, peut-être saura-t-il nous dire quelle influence le latin a encore aujourd’hui sur la position des adjectifs en français.

      Réponse
  2. Célia

    Super Yolaine! Merci de nous raviver des bons souvenirs d’école et de nous permettre d’apprendre de nouvelles choses. Y a de quoi perdre son latin parfois !

    Réponse
    • Yolaine

      Merci Célia, si les souvenirs d’école sont de bons souvenirs, alors c’est formidable ! 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This